C’est la reprise du travail … Et maintenant ?

A l’heure où se publiera cet article, je ferai tout juste ma « rentrée ». Après une absence de 5 mois, me revoilà dans mon bureau derrière un ordinateur pour 7h de ma journée. Alors j’avais envie de vous parler de mon état d’esprit, de ce changement de boulot que j’avais abordé avec vous ici et puis de ma nouvelle organisation ainsi que d’un projet qui me tient à coeur – oula tout ça, je vais essayer de faire court !

Mon état d’esprit.

Bizarrement assez sereine. J’aime mon boulot, j’aime mes collègues et j’ai toute confiance en Nanou qui prend soin de Pantouflette en journée. Je sais déjà qu’un gros chantier m’attends, car mon absence a amené quelques difficultés entre mes commerciaux et mes assistantes, je vais devoir remettre un cadre rapidement pour que tout le monde se remette à travailler ensemble en bon intelligence. J’adore les défis, et j’adore savoir que la direction a vu la masse de travail que j’abattais sans en avoir mine – ça sent la négociation salariale ;).

Ma seule interrogation sera : Comment je vais gérer de rentrer à 20h tous les soirs ? Pantouflette se couchant actuellement au alentour de 19h30/20h, j’ai peu de chance de la voir  et d’en profiter comme je le souhaite.

Après je profite de ma fille tout de même jusque 9h30 – heure à laquelle je la dépose chez Nanou, jusque 18h00/30 heure où Papa va la chercher.

Mon changement de travail.

Je vous en ai déjà parler dans un précédent article. Je suis toujours en discussion. J’ai deux pistes sérieuses, une autre qui me semble assez alambiquée mais un recruteur me veut absolument dans ces candidats et j’ai activé en parallèle une agence à coté de chez moi – avec qui j’avais déjà eu une proposition de poste que j’avais du refuser car gros challenge et je ne me voyais pas les planter 5 mois plus tard, étant en début de grossesse.

Ce qui me rassure, c’est que mon profil plait. Nous sommes peu dans mon coin à avoir ce genre de compétence et donc j’ai des offres assez intéressantes.

Ce qui m’épuise, étant donné que ce sont des postes de cadres, les recrutements sont loooooooooooong, très longs … J’en suis à plus de 3 entretiens par poste … La situation devrait s’éclaircir d’ici mi-décembre/début janvier.

Je suis donc toujours dans l’optique de changer de poste, surtout pour cette histoire d’horaires qui me fait flipper ma race.

Nouvelle organisation.

Et bien oui, je rentre maintenant dans la catégorie des Working Mum. Alors on va essayer de s’organiser pour continuer à manger sain, à garder un appart à peu près correct, sans prendre trop de machine de retard et en gardant une hygiène corporelle au top !

  • Manger sain : j’ai acheté le Babycook à Pantouflette en vu de sa diversification qui approche. Je le teste actuellement pour NOUS faire à manger. Oui parce que nous aussi nous avons le droit à de supers soupes, purées et compotes. Et sinon je me suis acheté un livre « Mes premiers pas en Batch Cooking » où  la façon de tout cuisiner le dimanche pour toute la semaine – ce concept est tout à fait inconnu au bataillon, en tout cas pour moi. On va tester et si vous souhaitez un retour, n’hésitez pas à m’en faire part.
  • Garder un appart rangé : je rentrerai sur  une pause de 14h-16H30 – oui je bosse en décallé0. Mes autres pauses – assimilés comme week-end par leur durée – étant dédiés : 2 au sport, 1 au blog, 1 à ma jument.
  • Machine à linge : sujet chaud chaud chaud, même en congé j’avais des machines en retard … Heureusement nos gardes robes sont bien fournies !
  • Hygiène corporelle : ne devrait pas poser de soucis, la douche pour moi c’est le soir et pour Pantouflette ce sera Papa qui s’en chargera sur leur soirée.

Nouveau Projet.

Projet grossesse : ok
Projet accouchement : ok
Projet Guadeloupe : ok
Et maintenant …

En dehors de mon projet de changement de boulot, il me faut un nouveau projet à 3 – Hyperactive Bonjour !

On en a longuement discuté avec Doudou. On aime se donner de nouveaux challenges et celui-ci est bien sympa et fera participer Pantouflette !

NOUS ALLONS NOUS LANCER DANS LA LSF POUR ENFANT

Oui, ça surprend, mais nous en entendons de plus en plus parler sur les blogs, dans les crèches etc … Comme quoi cela ouvre l’esprit, permet à l’enfant de se faire comprendre avant qu’il ne sache parler, diminue ses frustrations car nous pouvons répondre à ses demandes.

Bref, nous partons de quasi-zéro, j’avai un temps fut appris le Makaton – un genre de LSF adapté – quand j’étais bénévole auprès d’un enfant atteint d’autisme. Donc tous les soirs avec Doudou nous essayons d’apprendre 1 ou 2 signes pour alimenter notre quotidien et nous nous forçons à signer en parlant, un vrai coup à prendre.

Bref voici les nouvelles. Le 14 août je me transformais en Maman, et en ce 26 novembre je me transforme en Working Mum …

Et vous comment vous l’avez vécu ce retour au travail ? Qu’elles ont été vos astuces pour mieux gérer tout ça ?

images

Publicités

23SA – La recherche de Nounous

Dès que je suis tombée enceinte, on m’a parlée du mode de garde Mini-Doudou. Et oui, je n’ai pas l’intention de prendre un congé parental, ni un 80% après la naissance – je changerai peut-être d’avis après avoir faire la connaissance de cet être magnifique – mais en attendant, normalement je serai de nouveau sur le front 10 semaines après l’accouchement (peut-être 13 si mon entreprise accepte de décaler les 3 semaines de cet été après mon congé maternité.)

Le choix de la crèche

Très rapidement, nous avons choisi la crèche. On y voit beaucoup d’avantages :

  • De la flexibilité : avec un contrat d’horaires certes mais on peut facilement ajouter 30min deci-delà, il y aura toujours quelqu’un pour accueillir Mini-Doudou
  • Pas de vacances à gérer : la crèche que j’ai choisi est ouverte toute l’année
  • Pas de soucis de nounou malade : même si une des puéricultrices (c’est comme ça qu’on les appelle ?) est absente, il y a toujours quelqu’un pour prendre le relai
  • Du monde autour de Mini-Doudou, il est hyper important pour nous que notre enfant soit sociable – oui je sais ça dépend de chaque enfant, mais pour moi la sociabilité c’est comme un muscle, plus on y travaille, mieux c’est.
    • Des enfants, auprès de qui Mini-Doudou apprendra la vie …
    • Des puéricultrices, et donc plusieurs référentes adultes – alors ça c’est peut-être ma jalousie qui parle, je veux rester SA référente avec son Papa, avec les puéricultrices je me dis que comme elles seraient plusieurs à s’en occuper le lien serait moins « exclusif » qu’avec une Nounou (je ne sais pas si je m’explique bien)

Alors oui, quand on a exposé notre choix, il y a eu les fameux « Alalala il va tomber malade ! » Ben oui, mais il faut bien que ça arrive … Et puis ça muscle le système immunitaire non ?

J’ai donc été en février faire ma demande – à l’ouverture du blog, j’en parle dans mon 1er article

Le verdict est tombé : Nous n’aurons pas de place en crèche.

La commission a statuée pour la rentrée de septembre et nous demandions une place pour Novembre à ma reprise de travail. Forcément, il n’allait pas garder une place vide septembre et octobre, pour les beaux yeux de Mini-Doudou – même si forcément ce seront les plus beaux du monde.

Et maintenant ?

Les MAM ?

Je vais aussi aller faire un tour en MAM, mais en février, elles affichaient complet pour novembre également.

Les Assistantes Maternelles ?

Nous nous sommes fait une raison. Nous partons donc à la recherche d’une nounou. Remarque autour de nous, tous les enfants sont gardés par une assistante maternelle et ils sont très heureux.

Nous irons chercher notre liste d’assistantes maternelles officiant sur notre commune à la RAM samedi – on en profitera pour faire une déclaration de reconnaissance anticipée, ça nous tient à cœur.

Les sélections

Nous recherchons une assistante maternelle près de notre logement, avec plusieurs agrément avec de préférence des enfants prêts de l’âge de notre enfant, qui a un peu d’expérience. Le feeling avec la nounou sera indispensable que ce soit entre elle et nous, qu’entre elle et Mini-Doudou.

Après, nous aimerions qu’elle se rende en RAM, pour socialiser Mini-Doudou avec de nouveaux enfants et qu’elle parle de temps en temps anglais.

Il y aura une partie que je vais adorer : les entretiens ! Déjà dans mon job, c’est ma partie favorite. j’adore poser des questions, me laisser surprendre par les réponses et voir si ma 1ère impression s’est trompée ou pas.

Voici une liste des questions exhaustives que nous pensions poser. Comme d’habitude, si vous voyez des questions importantes qui semblent passées à la trappe, n’hésitez pas à m’en faire part.

  • Vous avez l’agrément pour combien d’enfants? et âge des autres enfants gardés ?
  • Depuis combien de temps faîtes-vous ce métier ?
  • Avez-vous des animaux?
  • Maison fumeur ou non fumeur?
  • Comment s’organise vos journées ? (loisirs créatifs, sortie au parc, à la bibliothèque, course, simulation de l’éveil de bébé)
  • Une pièce est-elle dédiée aux enfants ? Où dorment les enfants ? Pouvons-nous visiter les parties accessibles à l’enfant de votre maison et le jardin ?
  • Pouvez-vous nous donner un exemple de repas ?
  • Allez vous au Relais Assistante Maternelle ?
  • Parlez-vous plusieurs langues avec les enfants ?
  • Laissez-vous les enfants regarder la télé ?
  • Pour vous déplacer, utilisez-vous votre voiture ?
  • Disposez-vous d’une chambre spécialement dédiée aux enfants gardés (pour la sieste notamment)?
  • Quelles sont les règles de vie en vigueur dans votre maison (TV, type d’éducation, Montessori, motricité libre) ?
  • Comment gérez-vous une bêtises ? Et une crise de larmes ?
  • Peut-on vous déposer un enfant un peu fiévreux ? Et si la fièvre se déclenche en journée ?
  • Possédez-vous un brevet de secourisme ? Acceptez-vous de donner les médicaments avec une prescription médicale ?
  • Que diraient d’anciens parents de vous ? Avez-vous des références ?
  • Quels sont vos points forts et vos points faibles ?
  • Avez-vous une solution à me proposer si vous êtes malade ? Me renvoyez-vous vers une collègue?
  • Que dois-je vous fournir pour une journée de garde ? (couches, lingettes, carrés lavables….)
  • Tarif à l’heure + prix du repas + indemnités d’entretien ?
  • Acceptez-vous de faire des heures supplémentaires ?
  • Imposez-vous vos congés où vous concertez-vous avec les parents?
  • Combien de semaines de congés prenez-vous par an?

Une fois que nous auront trouvé notre perle, je vous ferais sans doute un article, sur les entretiens et les raisons de notre choix.

Et vous ? Quel est votre mode de garde ?

garde-enfants.png