Ce que j’aimerai pour 2019

L’heure des résolutions a sonné. pour ma part, je parlerai plus d’envies que des résolutions, ça met moins la pression je trouve.

Lundi nous avons fait le point sur 2018. Aujourd’hui nous allons voir ce dont j’ai envie pour 2019 ! J’ai diviser ces envies en 3 catégories : pour Moi, pour ma famille et pour le Blog.

Trêves de bavardage ! ACTION !

Pour Moi

  • Lire un livre par mois : Avec l’arrivée de Pantouflette, mon rythme de lecture a considérablement diminué, j’aimerai reprendre le rythme. Je suis en plein lecture de « La disparition de Stéphanie Mailer » de Joel Dicker – mon auteur chouchou
  • Recommencer à donner mes plaquettes régulièrement : ma grossesse m’a tenu éloignée des salles de dons. Auparavant je donnais quasiment 10fois par an mes plaquettes c’est un engagement qui me tient à coeur. Je serai donc de nouveau sur mon fauteuil de donneur mi-février ! (Nous devons attendre 6 mois après la grossesse pour redonner)
  • Me remettre à cheval : ma jument est en vacances depuis le 6 décembre 2016. Autant vous dire que la remise en route va être compliquée pour elle et pour moi ! Mais on y croit. J’aimerai réussir à monter 2 fois par semaine.
  • Commencer le Yoga : Je ressens de plus en plus le besoin de m’étirer et de me muscler en profondeur. Je pense que le yoga peut m’aider  ! J’ai vu des séances sur l’appli NTC. Nous verrons en septembre pour m’inscrire dans un club éventuellement.
  • Réduire mes achats vêtements : Je suis en plein test de la solution : Le Closet qui est une solution de location de vêtements. Les débuts sont prometteurs.
  • Vendre mes vêtements et ceux de Pantouflette. J’ai commencé à mettre en vente sur Vinted … Ya plus qu’à !

42742587_495869037490482_396622325990935018_nBONUS : Crocheter un amigurumis. Ce drôle de nom vous parle sans doute pas ! Mais je pense que ça sera mon défi DIY de l’année. J’ai adoré tricoter la couverture de Pantouflette en 2018, j’en ai épaté plus d’un. En 2019 je mise sur le crochet et les amigurumis. Regardez comme c’est trop chou !

Pour Pantouflette et Doudou

  • Étoffer mon vocabulaire en LSF : Plus je me renseigne sur le sujet, plus ce sujet me parle. je n’y vois que des avantages. J’ai déjà une bonne base de signe car je signais il y a quelques temps avec un enfant atteint d’autisme auprès duquel je faisais du bénévolat. Mais je veux encore plus de vocabulaire. J’aime l’idée qu’elle soit à l’aise avec nous, qu’elle puisse « discuter » avec nous et nous faire part de ses besoins et envies avant même de parler « normalement ».
  • Respecter son rythme : En essayant de ne pas brûler les étapes, exemple : en l’asseyant  lorsqu’elle aura acquéri par elle-même la méthode. Nous voulons essayer de ne pas la sur-stimuler, la laisser faire par elle-même ses découvertes, tout en lui mettant un environnement qui y soit propice.
  • Profiter de mon temps avec elle : avec mon nouveau travail, j’aurai plus de temps. je finis plus tôt et j’ai des RTT à foison. Ces nouveaux temps libres qui se libère dans mon emploi du temps seront pour elle. Lecture, balade, du temps entre filles ! Le temps nous file entre les doigts et je ne souhaite pas le regretter
  • La protéger des écrans : ma guerre contre les écrans, encore et toujours. Autant pour moi il est facile de garder la TV éteinte des jours entiers, autant pour Doudou c’est plus problématique. L’attrait de Pantouflette pour l’écran magique est de plus en plus visible. Il va falloir que nous trouvions un mode de fonctionnement.
  •  Continuer voyager : Nous avons une envie de Maroc au courant Avril- Mai (à voir si avec mon nouveau poste si cela sera gérable) et pour les vacances d’été, nous somme en plein aménagement d’un Transporter afin de descendre tranquillement vers le bassin d’Arcachon.

Pour WonderMumBreizh

  • Un nouveau design : je pense que vous l’avez remarqué, d’ailleurs vous en pensez quoi ?
  • Garder le rythme de 1 article par semaine : Je pense qu’un rythme plus soutenu sera compliqué et trop oppressant à maintenir. 1 article par semaine c’est déjà plutôt pas mal. Et puis ça n’empêchera pas des articles « annexes » de voir le jour.
  • Partager encore plus avec vous : via instagram notamment. Je me lance tranquillement dans les stories, pour partager un peu plus de mon quotidien. Je trouve ça sympa et léger. (retrouver un instagram dans la colonne de droite). Et pourquoi pas me lancer dans l’aventure Pinterest !
  • Diversifier mes articles : la parentalité, c’est bien. mais j’aimerai partager avec vous plus de choses comme mon organisation de cuisine, mes lectures, mes visites d’exposition … Bref tout ce qui fait qu’on est des mamans mais que nous n’avons pas que nos bambins dans la vie.

2019-benin24television.jpg

Publicités

Le portrait chinois de mon année 2018

Ce genre d’article fleurisse sur la blogo, et même si on peut frôler l’overdose, tanpis je fais le mien, juste pour moi, garder une trace de cette année si particulière qui est passée telle une fusée mais qui va laisser une trace indélébile dans ma vie : un enfant !

Je ne vais pas être très créative, je vais « voler » un format qui m’a beaucoup plus chez Maman de 4 – mais j’ai demandé son consentement. Je vais vous faire revivre mon année en mode « portrait chinois ».

Et mercredi -oui oui oui il y aura un article mercredi – je vous parlerai de mon inspiration pour mon année 2019. Comme ça on clôt le chapitre et on repartira lundi sur un article plus « parentale » avec les 5 mois de Pantouflette – déjà !

Mainteannt que vous savez tout ! Let’s go !

Si mon année 2018 était :

un animal, ce serait : un hippocampe devenant un kangourou ! Et oui, mon ventre a grossi grossi grossi, mais comme un hippocampe de dos, on peinait à me deviner enceinte. Et puis j’ai accouché, à partir de là je me suis transformée en kangourou, avec mon porte-bébé de compèt (le Boba 4G) je me baladais avec Pantouflette : à la maison, en ville, à la plage. Même si le temps d’installation lui déplaît, elle ne peut pas nier que les 30 secondes suivantes sont apaisantes : un soupir plus tard les yeux se ferment et Morphée l’accueille pour un somme contre le cœur de Maman.

un voyage, ce serait : la Croatie et la Guadeloupe. La Croatie, notre dernier voyage à deux, même si Pantouflette était déjà là depuis 5 mois et demi. J’ai tellement apprécié ce break, j’ai pu marcher, nager et profiter ! Doudou également ! On était au top ! La Guadeloupe, forcément LE premier voyage de Pantouflette. Comme à son habitude, elle a été calme, posée, observatrice. Un voyage qui nous a fait sentir parents mais qui ne nous a jamais posé de soucis d’organisation

une série télé, ce serait : Les Demoiselles du Téléphone. J’ai adoré cette série ! Tout comme j’ai adoré : You, Plan Coeur. Si  Jane the Virgin, Elite, 13 reasons why, LA casa de papel ainsi que The 100 et Under the Dome ont occupé mes journées The Crown a été complétement zappé par une autre série au bout de 3 longs épisodes… A voir si je la reprend.

un livre, ce serait : Le Gang des Rêves de Silvio Di Fulvio. J’ai commencé mon année 2018 avec cette lecture et je l’ai adoré. J’ai adoré que ce soit un gros livre pour profiter encore et encore des personnages. Il a été compliqué pour moi que retrouver un livre à la hauteur derrière celui-ci. Il est tellement dure mais tellement intense. Une claque littéraire dans un genre d’écriture où je m’aventurais très peu.

un objet, ce serait : des lunettes de soleil et un chapeau. Nous avons eu un super été et de superbes journées d’automne. J’ai profité de ces deux accessoires durant la totalité de mon congé de juin à fin novembre. J’aurai pu ajouté un biberon, une poussette ainsi que ma nouvelle voiture … Mais non je pense que cette année, est caractérisée par ces lunettes de soleil et de mon sourire profitant de la chaleur des rayons de soleil en fin d’après-midi.

une chanson, ce serait : Chupee de Cocoon. LA musique de Pantouflette. La musique avec laquelle nous l’avons accueillie, celle avec laquelle nous avons passé une bonne partie de notre 1er de vie à trois. Clairement Cocoon fait partie intégrale de notre vie, pour un bain, un temps calme, un gros chagrin à apaiser. La douceur de ces albums résume bien notre vision de la parentalité. Et si j’ai le bonheur de tomber dessus à la radio alors que les 2 chéris ne sont pas avec moi, je souris (bêtement) et je peux même avec une petite larme d’émotion au coin de l’oeil.

un chiffre, ce serait : 3. Notre nouvelle famille. Nous 3 ! Comme les 3 Mousquetaires. On profite, on joue, on s’aime et on est tellement bien quand on est ensemble. (Olalala, les hormones sont toujours présentes apparemment)

une boisson, ce serait : la Tourtel. Citron, Framboise, Pêche … Peu importe. Elle m’a accompagnée durant ma grossesse, m’a faite vibrée pendant la coupe du monde, m’a tenue compagnie aux apéros / barbecue de l’année. Et notre histoire d’amour ne s’est pas terminé à la naissance de Pantouflette, elle perdure quand je suis SAM !

un sport, ce serait : le tricot . Comment ça c’est pas un sport ! Les poignées fonctionnent à fond et ça demande de la dextérité. Une « belle » couverture est née de cette découverte et je pense réitérer pour la future naissance d’un bébé très proche.

une émotion, ce serait : la positive attitude Merci Lorie ! Je ne me pourris plus mes journées avec une prise de becs qui a duré 10 minutes. Je me concentre sur les 23h50 qui sont autour. Et franchement c’est un vrai sentiment de bonheur ! Bye bye le stress ! Bonjour le sourire et les bonnes rigolades.

Alors vous en dites quoi de cette année 2018 ? Et la votre en un seul mot ça donne quoi ?

images

 

C’est parti pour la Guadeloupe !

Samedi, nous nous envolons pour une semaine en Guadeloupe ! Je vous avais déjà parlé de cette idée qui m’étais venue soudainement – en faisant de l’essence – durant ma grossesse. Nous y sommes, décollage imminent.

Avant on aurait commencé les bagages la veille en 15 minutes top chrono. En plus, nous partons chez des amis donc à part des robes, un maillot et une crème solaire, je pense que notre sac à dos aurait suffit.

Aujourd’hui Pantouflette est là. C’est notre 1er voyage à 3, on va assurer la tranquillité et la sécurité.

Le choix du vol

La Bretagne c’est magnifique – on est tous d’accord là dessus non ? – Mais quand il faut voyager, c’est la m*****. Avant on serait partis à Paris en voiture, en covoit, en train ou en avoin et on aurait pris un low cost pour faire Paris – Pointe-à-Pitre. En mode no stress, ça va le faire. Comme d’habitude, on aurait fait ça au feeling.

Aujourd’hui, on assure la correspondance, on se fait Brest – Paris – Pointe-à-Pitre, avec Air France ! Comme ça, pas de bagage à récupérer à Paris et à réenregistrer. Et nous avons un retard sur un vol, notre correspondance est pris en charge. Bye bye le feeling ou le bricolage. Bonjour la sérénité

Les Affaires de Pantouflette dans l’avion

  • Une poussette – une amie me prête sa poussette qui passe en cabine – la Mountain Buggy dont je vous ai parlé ici
  • Son nid d’ange pour qu’elle retrouve ça ces habitudes dans son berceau dans l’avion
  • Du lait, du lait, du lait. D’ailleurs il faut que je me renseigne pour savoir si ma boite passe en avion ou s’il faut que je bourre mes boites doseuses – C’est ma hantise qu’on me perde ma valise avec ma boite de Babybio à l’intérieur et qu’il me reste 2 doses.
  • Et le contenu d’un sac à langer habituel  : couches, lingettes, une tenue de rechange, sa couverture d’appoint, un tapis de change, un hochet et son livre bruissant.

Les Affaires de Pantouflette au soleil

  • Moustiquaire
  • Chapeau – lunettes
  • Maillot anti-UV – même si elle est trop petite pour se baigner

L’avantage d’être chez des amis c’est qu’ils ont le lit, la tente anti-UV, la baignoire …

Nous avons tellement hâte de décoller vers le soleil et de nous construire nos 1ers souvenirs de voyage. Nous allons quitter nos petites températures et retrouver les 30° qui nous manquent tant. L’été ayant été un peu perturbé par l’arrivée de Mlle, nous avons profiter des vacances autrement que sur la plage en train de bronzer ou se baigner.

Alors on sait que le rythme des vacances sera calqué que le rythme de Pantouflette mais ce n’est pas grave, on sera au chaud autour de la piscine de la maison avec un tipunch -avec modération évidemment.

Sur ce, je vous laisse. Je vais finir ma valise.

Et évidemment si vous avez des conseils ou des trucs que j’aurais oublier, je vous laisse les commentaires pour m’en faire part. je prends aussi les anecdotes 😉

strande-guadeloupe-29851_w600

 

 

 

 

36SA – Survivre aux chaleurs enceinte

Que vous êtes enceinte ou pas, ça n’a pas pu vous échapper : IL FAIT CHAUD ! Tout du long de ma grossesse, j’ai entendu « Wouah , tu vas faire tes deux derniers mois sous la chaleur, bon courage » -pour rappel ma date de terme est au 26 août. Et oui ces deux derniers mois, je les ferais sous le soleil … Enfin, c’est le soleil breton … Donc tout est relatif, disons qu’un été breton n’est jamais vraiment assuré tant qu’il est pas lancé.Cette année, il aura mis un peu de temps mais il a bien lancé les hostilités. Depuis 2-3 bonnes semaines, les températures s’affolent et les Bretons ont chaud très chaud.Je vais pas vous mentir, je ne souffre pas tant que ça de la chaleur. Je pensais que ça serai plus dur. Alors je me suis dis que j’allai vous en parler de mes astuces

  • Sortir après 16h
  • Manger de la pastèque, du melon et des pêches !
  • Se trimbaler avec un brumisateur
  • Se vêtir que de robes et de trucs amples – perso, je ne m’habille plus qu’en robe
  • Adopter le chapeau
  • S’hydrater : jamais sans ma bouteille
  • Prendre des douches à 38° pour avoir l’impression que les 30° ambiant sont « frais »
  • Profiter de la piscine
  • Se laver les mains avec de l’eau froide !

Perso, je fuis les endroits plein de foule (sauf lors des matchs de l’équipe de France) et les endroits climatisés … Ça me fait éternuer. Bien sur, on pense à la crème solaire. Mon petit bonheur fraîcheur : doucher ma jument en fin de journée, mais ça s’est inexplicable. Et vous, c’était quoi vos astuces ?

30SA – État des lieux et état d’esprit !

Nous y voilà !

Mon esprit est maintenant bien au courant que nous allons avoir un enfant ! Youpi ! Il était temps ! Je pense que j’avais besoin d’un petit coup de pouce qui m’a permise de passer du ventre rond au ventre rond qui va devenir un Bébé qui va vivre avec nous.

Alors quel a été ce coup de pouce ?

Les achats pour Mini-Doudou ! J’avais donné comme deadline le retour de Croatie et nous y voilà. Le week-end suivant, nous avons donc fait une virée à Ikea (comme prévu).

Dans la journée, le lit, la table à langer, le fauteuil et le lustre (que je rêvais de mettre chez moi depuis des années, voilà c’est chose faite) étaient montés et avaient trouvé leur place dans la chambre de Mini-Doudou, qui jusqu’ici était la chambre d’amis saouls.

Adios le vieux clic-clac, Bonjour la chambre de Mini !

Depuis, tout ça est devenu vraiment concret. Dans la foulée, un tapis trop chou est venu orné le sol, des boites de rangements ont fait leurs apparitions, et des rideaux crèmes sont venues éclaircir cette pièce. Le changement est radical, voir magique. Je me suis étonnée en y jetant un coup d’œil à me dire « c’est parti, c’est pour de vrai, bientôt TU seras là »

Cette pièce est consciencieusement gardée fermée pour garder la surprise – et c’est pour ça qu’il faudra attendre la naissance de Mini-Doudou pour que je vous partage les photos. Mais lorsque nous sommes seuls à la maison, nous y passons régulièrement. J’y passe mes dimanches après-midi confortablement installée dans ce fauteuil à me balancer doucement en lisant un bon roman. Je m’imprègne, je rêve et j’imagine tout ce qu’il va se passer dans cette pièce après.

Depuis je suis lancée, et j’ai investi : un transat d’appoint (celui-ci est d’occase, j’en ai repéré un autre …), des biberons, un mobile, une peluche musicale – j’adore coller la musique du mobile ou la peluche sur mon ventre quand je veux faire bouger Mini-Doudou ou pour calmer Bébé quand il est bien agité.

Le choix du siège auto

J’ai aussi affûté mon plan d’action concernant les sièges auto.

Doudou voulait absolument un siège rotatif – et il a bien raison, je pense – et il était hors de question pour moi de choisir sans passer au crible les crash test. J’ai donc passé du temps sur Sécurange et nous avons choisi : le Joie Spin 360°.  Mais j’avoue que l’idée de dépenser 300€ dans chacun des sièges en question et donc 600€ en totalité me refroidissait. Après tout, nous ne connaissons pas plus ce siège que par les avis que nous avons sur internet. Du coup, je suis retournée écumer le site de Sécurange, et je pense avoir trouver MON alternative !

Investir dans un Joie Spin 360°et prendre un cosy Nania Be One.

Le Nania a d’excellentes notes au crash test et il ne coûte que 40€, peut accueillir les enfants jusque 13kg, ça laisse une marge et il s’agit d’un des cosy les plus hauts donc niveau taille on est large aussi. Alors non, il ne va pas sur ma poussette mais c’est pas la fonction que je lui demande, un cosy est avant tout un siège auto, ne l’oublions pas !

J’y vois plusieurs avantages :
Financier : il coûte pas cher et il nous laisse le temps de voir si le Joie Spin 360 est vraiment essentiel dans la 2nde voiture .
Mobilité : quand Mini-Doudou passera du temps avec ces grands-parents, nous pourrons leur laisser le Nania. Le cosy est peu encombrant donc passera dans toutes les voiture – même la Swift de ma mère. Nous pourrons aussi l’utiliser si un des enfants des amis vient passer l’après-midi avec nous.
Facilité : en soirée quand on rentre à 2-3h du matin, je pense qu’on sera bien contents de mettre Mini-Doudou dans son siège auto dans la maison au chaud et pas se galérer sous la pluie – on est en Bretagne, n’oublions pas –  avec nos gestes de jeunes parents fatigués.

Les vêtements

Et oui, je cogite, je cogite et ça fume même.

Au vue des soldes fin juin, j’ai fait des wishlist longues comme le bras dans les différentes boutiques. J’attendrais le 29 juin pour craquer – jour de ma 3ème écho où je devrais en savoir plus sur le « calibre » de Mini-Doudou. Mais vous pouvez être surs que le soir même, je serais en train de checker lesquels dans mes articles sélectionnés bénéficient de réductions.

J’ai prévu de prendre :
– en naissance : 3 bodies manches longues, 2 pyjamas et 1 tenue
– en 1mois : 5 bodies manches longues, 5 bodies manches courtes, 7 pyjamas et 3 tenues
– en 3 mois : 5 bodies manches longues, 5 bodies manches courtes, 7 pyjamas et 3 tenues

Ajoutez à ça : 10 Langes, 2 gigoteuses

Pour l’instant, rien d’autre. Ça me semble déjà bien conséquent.

La liste de naissance

Oui oui oui, on ne m’arrête plus.

Forcément, en traînant sur les boutiques de puériculture, j’en ai croisé des choses. Alors j’ai pris la décisions d’alimenter au fur et à mesure ma listes sur Mesenvies.com de choses dont nous n’auront pas besoin dans l’immédiat du genre : chaise haute, parc, le fameux 2nd Joie 360° (si quelqu’un nous l’offre on sera bien contents), veilleuse, livres, jeux … Je vous passe les X chaises hautes mises dans la listes et remplacées par une nouvelle que je préfère – niveau design, niveau prix, …

Je ne dis pas que je ne craquerai pas pour quelques articles avant que je la partage à mon entourage mais au moins la liste sera faite.

Et maintenant …

J’ai gagné en sérénité, j’ai l’impression de mieux en mieux connaître le monde dans lequel je vais plonger. J’essaie de me centraliser sur l’essentiel en gardant en tête que Mini-Doudou sera unique et donc on aura forcément des ajustements. Je n’investirai pas dans une peluches aux bruits blancs tout comme je n’avais pas investis dans les bolas de grossesse. Je vais essayer de prendre le plus en occasion – d’ailleurs je recherche une baignoire. Je trouve certains prix aberrants, les bébés sont vraiment un marché à part entière …

Je me sens plus « Maman », j’aime sentir bébé bouger, j’aime faire partager cela à mon homme en lui faisant poser la main dessus ou en collant  mon ventre qui s’agite dans son dos lorsque je m’endors.

J’arrive à parler  et à me projeter après, et il m’est même venu une idée un peu folle : Partir en Guadeloupe en fin de congé maternité (10 semaines auxquels j’ai ajouté mes 3 semaines de vacances estivales). On en reparlera sûrement … Mais je trouve que ça serait une belle aventure pour finir en beauté. Ça fait longtemps qu’on parlait d’aller voir des amis qui vivent là-bas, alors pourquoi pas …

pregnant woman's belly

 

 

 

 

Wonder Achat : le sac à langer

Un essentiel pour moi : le sac à langer.

J’avais envie que ce soit l’un de mes 1er achats afin de pouvoir le remplir au fur et à mesure. C’est bête mais je visualiserai l’avancement de ma grossesse au fil de son remplissage – toujours dans cette idée d’avancer dans ma tête : Oui je suis enceinte, je vais être Maman !

Je me suis donc lancée une grande étude de marché, j’ai questionné ma mère, mes copines, les vendeuses. J’ai aussi lu des blogs, des avis des différents sacs que j’avais pré-sélectionné.

Voici ce que j’ai retenu :

  • Il faut qu’il y ai de l’espace (mais pas trop afin de ne pas y laisser une épaule)
  • Il faut des poches, pour bien organiser l’intérieur (tout trouver en un tour de main)
  • Il faut le tapis à langer intégré (ils le font quasiment tous)
  • Il faut des poches avant pour mettre son « bordel de parents » : clés, portable, papier
  • un tissu facilement lavage est conseillé (il va quand même être trimballer partout)

J’en avais repéré plusieurs, notamment le « Frankie » de Babymel. Mais pour tout vous dire, j’en avais quand même un en tête. Le Béaba Genève 2, avant même de commencer mon étude. C’est celui que ma fameuse copine a (avec qui j’ai partagé l’aventure des poussettes). Il est donc testé et approuvé par une très proche copine avec qui nous partageons le même mode de vie. Elle l’a en bleu pour son petit garçon. J’ai décidé de le prendre en gris pour qu’il n’y ai pas de possibilité d’échange en fin de soirée – toi même tu sais.

sac-a-langer-geneve-ii-beaba

Qu’est ce qu’il a de plus que les autres ?

  • Il répond à tous les critères que j’ai soulevé au-dessus. C’est déjà un bon point.
  • Il est neutre, pour une fille ou un garçon parfait. S’il survit à notre 1er, il pourra servir à nouveau
  • Il est neutre pour Papa et Maman, c’est nickel et oui parce que papa va aussi ce le trimballer alors autant qu’il le trouve joli également
  • Il a une pochette détachable ! Et c’est ça le gros plus, car pour les petites sorties genre le pédiatre : le carnet de santé, une couche, des lingettes et un biberon, ça passe. On peut même y ajouter un livre ou un petit jeu. Et c’est son gros plus !

Bon il représente un certain coût (75€ dans la plupart des magasins, 65.60€ avec la carte Orchestra) mais je me dis que c’est un achat qui dure. Il y a de bon échos, je l’ai vu, revu, la qualité est au rendez-vous.

Je vais devoir prendre mon mal en patience, ils sont en rupture de stock, le réassort est prévu pour fin mai. Vu que mon terme est en Août, je suis large. J’ai déjà hâte d’y fourrer les 4 pyjamas que j’ai acheté la semaine dernière (on en avait besoin pour nos photos Mois/Mois).

Comme toujours j’attends vos retours et vos conseils, et pourquoi pas la référence de votre sac à langer Chouchou 😉

A très vite !

-Caro-