S1 : Mes TRUCS pour d’un bien bel accouchement

Je suis passée de l’autre coté de la barrière :

 JE SUIS MAMAN !

Je tenais d’ailleurs à remercier tous vos petits messages sous le dernière article, ça fait chaud au cœur !

Le blog de « Grossesse » va donc basculer en blog de « Parentalité ». Nous verrons bien comment viendront les choses ici, mais on parlera surement de mes nouvelles aventures de Maman et puis sans doute que des sujets annexes viendront compléter tout ça ! Comme d’habitude, on fera cela au feeling, cela ne devrait pas vous surprendre vous commencer -peut-être à me connaitre !

Maintenant parlons du sujet du jour : mes trucs d’un bien bel accouchement – bien sur ça n’engage que moi et tout cela est en fonction de mon vécu 😉

Je fais partie des chanceuses qui ont eu le droit à une grossesse idyllique et un accouchement au top. D’ailleurs, je reviendrais peut-être sur ma décision, et je vous raconterai sans doute ce moment fort en émotion quand je le sentirai.

  • L’homéopathie, c’est top MAIS ça donne soif

L’homéopathie m’a aidé en fin de grossesse à maturer mon col et je pense que cela à jouer sur l’arrivée de Bébé un petit peu en avance sur son terme. MAIS là je parle de l’homéopathie qu’on m’avait prescrit pendant le travail. L’homéopathie est très sucrée et personnellement ça me donne soif … Problème : en salle d’accouchement impossible de boire un grand verre d’eau ! Et voila comment se retrouver avec la bouche pâteuse pendant 6h !

  • Goûter son brumisateur

La suite logique de mon 1er point ! Vu qu’on ne peut pas boire, on nous propose de « boire » au brumisateur – rien que ceci est une blague non ?. En tant que bon élève, j’avais pris MON brumisateur dans mon sac et hop ni une ni deux, voilà Monsieur en train de me brumiser la bouche … SAUF que le brumisateur que j’avais choisi – URIAGE pour ne pas le citer – est clairement DÉ-GUEU-LASSE ! Donc oui, goûter son brumisateur avant en le choisissant n’est pas si déconnant que ça – essayez de faire ça discrétos dans la parapharmacie, on risque de vous prendre pour une dingo sinon.

  • La boite à Papa

On en a parlé ici, elle a clairement eu le succès escompté. En plus de l’effet de surprise du Papa quand vous lui annoncez de prendre aussi ce carton emballé de papier journal « QUOi!?! Mais c’est quoi ? » et toi tout en contractant tu réponds juste « Réfléchis pas ! Prends et conduis jusque la mater ! »

Elle nous a clairement permis de nous occuper, elle a ponctué quasi tout mon travail. Et quel bonheur de voir le sourire du futur papa à l’ouverture de chacun des petits cadeaux – surtout quand tu es sous péri et que tu vois les contractions arrivées et que tu les sens plus.

  • Papoter avec les sages femmes, auxiliaires puéricultrice, anesthésiste, gynécologue

Je suis une bavarde, Monsieur aussi. On adore interroger les gens et essayer de les connaitre un peu plus. Encore plus quand ces personnes-là donneront vie à notre future fille. Avec mon conjoint, nous avons donc papoté avec tout le monde, « voyageant » d’expériences en conseils en anecdotes … Bref on a adoré passé ce moment avec ces personnes qui nous on donnait un peu d’eux alors qu’on était en train de vivre un des moments les plus marquants de nos vies

  • Être disciplinée

J’ai toute confiance dans le corps médical. Donc quand on me dit quelque chose je l’applique du mieux que je peux pour leur rendre la tache plus simple et la mienne aussi par la même occasion.
– On me dit d’attendre de contracter toutes les 5 minutes pendant 2h avant de partir à la maternité. Pas de soucis si c’est toutes les 6 minutes je ne bouge pas – enfin si dans les fait j’ai été prendre un bain pour voir et ça a bien fonctionné je me suis mise à contracter toutes les 3 minutes.
– On me dit d’attendre que le Bébé me gène vraiment pour les appeler pour commencer la poussée. Pas de soucis, j’attend qu’il me gène bien pendant 30min pour m’assurer qu’il ne puisse pas me gêner plus et appeler vraiment au bon moment et gagner des minutes à la poussée
Ca a surpris le corps médical mais au fil des conversations -cf point du dessus- ils ont compris comment je fonctionnais et on a fait une super équipe

  • On éteint son portable

J’allai l’oublier et pourtant je pense que c’est le plus important ! Vivez le moment ! Vous aurez bien assez de temps pour le raconter ensuite à toute votre famille, amis etc !

Voilà pour la partie accouchement. Je vous ferais surement un article sur le même format sur le séjour à la maternité, si cela peu vous intéresser 😉

Et vous vous avez des petits trucs comme ça qui vous a fait vivre un bel accouchement ?

Accouchement-1-610x366

Publicités

32SA – Et l’hapto ? On en est où ? – Prise de conscience

Je vous en avais déjà parlé lors de mon article pour ma 21ème semaine (bon dieu que ça passe vite) depuis nous avons 5 séances et j’avais envie de vous en faire un petit compte rendu. Je vous avais fait une belle intro sur comment ça fonctionne ? Combien ça coute ? Et surtout je vous avais raconter comment Mini-doudou s’était manifesté à son Papa pour la 1ère fois pendant une séance.

Aujourd’hui, je vous parle de la 5ème séance qui a été riche en enseignement. Alors que les 4 premières étaient vraiment centrées sur Bébé, les tensions que la maman peut ressentir et ce que le Papa peut mettre en oeuvre pour apaiser ou replacer Bébé, détendre Maman et être du coup vraiment acteur. Cette séance a été un peu une mise à l’épreuve.

On rebat les cartes

C’est bien jolie, ces manipulations que nous faisions maintenant les doigts dans le nez, quand j’en ressens le besoin, ou quand Papa veut jouer avec Mini. On se disait que le jour de l’accouchement ça nous servira bien. On n’avait pas tout à fait tord – enfin je pense vu que j’ai pas encore accoucher, 32SA je vous le rappelle – mais la séance de cette semaine aura remis les choses en place en nous rappelant qu’un rien peut venir chambouler les choses et que l’accouchement est encore dans 2 mois.

Alors cette séance ?

Nous arrivons donc comme d’habitude, assez sereins. la grossesse se passe bien et nous avons bien mis en pratique – même si avant chaque séance on se dit qu’on devrait en faire plus souvent à la maison, mais comme j’ai peu de tensions, actuellement l’hapto c’est surtout pour « jouer » « communiquer » avec Mini-Doudou.

Notre sage-femme nous accueille toujours avec ce sourire et cette douceur qui lui sont propres, un bonheur cette femme ! Et elle nous explique qu’aujourd’hui nous allons être mis en condition. Nous allons faire de l’haptonomie avec un monitoring de branché.  On garde notre sérénité.

Elle place les électrodes. Avec le futur papa, on se regarde complice « Facile ! » Et Claudie allume le monito et là patatra!

On est obnubilés par ces bip, par cette machine qui affiche des chiffres et qui fait un vacarme pas possible. Un chiffre monte en flèche : c’est Bébé ! Et là, Claudie intervient :

Et voilà ce qu’il se passe quand on arrive pour accoucher et qu’on y connait rien. Vous êtes connectés en arrivant et dès qu’on branche les machines, il n’y a plus qu’elles qui existent, on en oublie Zouzou qui sent bien que Maman s’interroge et le coeur s’affole

On s’en ai même pas rendu compte, jusqu’à ce qu’elle nous fasse la réflexion, on était plus ensemble, on était dans la même pièce mais plus connectés tous les 3. Chacun s’interrogeant de son côté.

Heureusement Claudie reprend la main, et nous guide, déjà en nous montrant comment baisser le son de la machine sans interférer sur l’examen en lui-même. Et puis, les gestes reviennent doucement d’abord entre les électrodes et puis par des trucs-astuces. Doucement la connexion revient entre nous trois, le coeur de bébé va mieux et  on regagne en sérénité.

Le reste de la séance se passe comme sur des roulettes, avec des positions allongées, debout, assises, bref plein de nouvelles choses à mettre en pratique.

En conclusion

Je crois que c’est ça que j’attendais de l’hapto. Des apprentissages, un papa acteur et des mises en condition. Sans cette séance et sans ce monito qui nous a déconnecté, je pense que quand le moment est vraiment là, personne est juste à coté pour vous dire « Eh les gars vous vous êtes perdus ! Vous allez vivre le moment chacun de votre coté, pas ensemble ».

Claudie nous a donné une vraie leçon qu’on est pas prêt d’oublier et qui nous a fait faire un pas de géant en avant en terme de prise de conscience.

L’HAPTONOMIE, c’est être ensemble et quelque soit les éléments perturbateurs : ne pas oublier nous unicité !

Merci pour cette belle leçon.

La prochaine séance c’est sur l’arrivée de Bébé : gestion de la douleur et les 1ers gestes de connexion avec Bébé dans notre monde ! On se languit déjà ! Vous voudrez un point également ?

haptonomie_5850987

20SA – Projet de Naissance

 J’entre à peine dans mon 5ème mois de grossesse et tout le monde me parle de ce foutu « Projet de Naissance » : Ma gynéco, mes sages-femmes, mes copines, mes parents…

Il n’y a qu’une chose que j’ai envie de leur répondre : ok je vais vous le faire mon projet de naissance, ça sera une de mes plus belles rédactions. Mais je vous préviens le 1er qui me dit :
Non, mais je pense qu’il faut pas non plus trop idéaliser la chose

Je le baffe ! Le voilà prévenu !

C’est bien parce que je ne veux pas l’idéaliser que je ne voulais pas me projeter dans ce « projet » (et aussi parce que ça me semble quand même tôt, non ?). En plus, j’ai bien conscience que ça ne se passera pas comme je l’aurai écrit – non ma vie n’est pas un de ces livres dont vous êtes le héros où tu choisis entre les différentes possibilités pour créer ta propre histoire

Et puis d’ailleurs, actuellement qu’est ce que j’en sais de comment ça se passe un accouchement moi !


Alors le voilà je vous laisse le savourer, si j’oublie des aspects ou autres , n’hésitez pas à m’en parler en commentaire – promis pour vous je le prendrais bien 😀

Dans les grandes lignes.

  • Avoir une liberté de mouvement pendant le maximum de temps
  • Doudou doit être avec moi tout au long de l’accouchement
  • Le bien-être et le confort de notre bébé soit privilégié (de manière naturelle ou pas)
  • J’aimerai avoir accès à un ballon et mon coussin de maternité sur un fond de musique (Playlist que j’aurais faite au préalable, écouter et réécouter que Mini-Doudou connaîtra par cœur avant même sa sortie lol)
  • J’aimerai garder la possibilité de me restaurer
  • Doudou fasse le peau à peau avec Mini-Doudou (en musique évidemment)
  • Si je pouvais avoir le moins de toucher vaginaux possibles, ça serait génial et si ceux-ci sont effectués toujours par la même personne cela serait juste génial.

Aide médicale.

  • J’aimerai que tout se passe naturellement, mais si cela dure longtemps et que le bébé ou moi-même en souffrons, je suis ouverte à l’injection d’ocytocine par exemple.
  • Je n’ai pas peur des piqûres et si la péridurale peut me soulager je l’accepte à bras ouverts.
  • Cependant, je suis à l’écoute des conseils que les sages femmes pourront me donner pour me soulager avant qu’elle soit poser et je mettrais en action ce que j’aurai appris en haptonomie ou pendant mes cours de préparation à l’accouchement.
  • Pendant la pose de la péri, la présence de Doudou sera en fonction de ses sensations du moment – pas besoin de soutien je suis une warrior, par contre :  pas envie de le récupérer dans les pommes !

Accouchement.

  • Je souhaite en salle d’accouchement une lumière douce, apaisante et respectant mon intimité (Dehors, les gros projo sur ma zone d’action)
  • J’aimerais dans la mesure du possible éviter les forceps et la ventouse.
  • Si je peux passer à coté de l’option Episio, j’apprécierai.
  • Je souhaite être guider par le corps médical de façon bienveillante (me félicitant quand c’est bon, et me recadrant calmement si nécessaire – ça le sera sans doute en connaissant face à la douleur)
  • J’aimerai éviter qu’on presse sur mon ventre pour expulser le bébé s’il n’y en a pas besoin – Je ne suis pas un tube de dentifrice !

Arrivée de bébé

  • J’aimerais garder ce fond de musique que bébé connaîtra afin qu’il « connaisse » un peu l’extérieur
  • Le peau à peau sera avec Doudou, afin qu’il prenne le temps de connaître notre petite merveille pour de vrai et plus avec mon ventre entre eux deux !
  • La tétée d’accueil, je ne sais pas encore. Ne souhaitant pas allaiter, je ne souhaite pas « éveiller » une frustration pour le bébé du genre « c’était cool ? c’est con mais c’est fini 😀 »
  • Je souhaite faire don du cordon à la recherche. C’est une cause qui me tient à coeur dans la lignée de mes dons de plaquettes et plasma régulier ( hors période de grossesse évidemment)

En cas de césarienne.

  • Je souhaite que le papa soit là à nos côtés à tous moments et rester consciente (quoiqu’en bien shooter, soyons francs)
  • Le peau à peau avec son papa sera également fait après les soins.
  • En salle de réveil, j’aimerais avec la présence de mon mari et de notre bébé si possible.

Séjour à la maternité.

  • Je souhaite une chambre seule, claire et avec 2/3 chaises pour mes visites
  • J’espère ne pas devoir confier Mini-Doudou à la nurserie, mais suivant ma fatigue j’y céderai peut-être.
  • Pour l’apprentissage des soins (bains, couches, nettoyage du cordons) nous souhaitons le faire avec le Papa dans le calme toujours avec notre musique de fond. Que tout le monde trouve ces marques dans le calme
  • Si des examens sont nécessaires sur Mini-Doudou, nous souhaitons être présents lors de ceux-ci.

Soins et Allaitement.

  • J’aurais mes propres produits pour bébé, mais je serai à l’écoute de conseil si un des produits n’est pas adapté.
  • Je ne souhaite pas allaiter.

Et voilà pour mon projet de naissance ! Ça me semble complet étant que débutante en accouchement et séjour à l’hôpital …

J’avais dis que je parlerai haptonomie aujourd’hui, mais la 1ère séance de mercredi était vraiment une séance de présentation, mais mercredi prochain on entre dans la pratique ! On parlera donc hapto lundi prochain

😉

2679-soins-bebe-naissance.png