37SA – Tu peux arriver quand tu veux !

37SA … Déjà .. en écrivant cet article, je me rend compte à quelle vitesse le temps à filer. On se retourne deux secondes et j’ai l’impression d’être ce 12 décembre .

Le 12 décembre

Ce jour où on a découvert ta présence. Ce jour où le filleul de mon Chéri est né. Dans la soirée, j’annonçais au arrivée dans nos vies à ton futur papa. C’était tellement de bonheur. Le lendemain, nous sommes allés voir les nouveaux parents à la maternité et ils ont eu cette phrase « On a hâte que ce soit votre tour ». Ils ne pouvaient pas si bien dire.

12 jours plus tard nous l’annoncions à nos parents en guise de « cadeau bonus » de Noël.

19 jours plus tard,  nous l’annoncions à nos amis. Et bien oui, un nouvel an sans alcool, ça aurait forcément alerté les copains, alors autant l’officialiser. A ce nouvel an, le champagne a coulé à flot entre la naissance, notre annonce, les promotions au travail et une opération chirurgicale soldée par une très jolie réussite. Le champagne a coulé à flot … Enfin sauf pour moi et mon MayTea, mais c’était remplis d’alcool et de thé de bonheur que nous passions en 2018.

L’acceptation

J’ai mis du temps à me rendre compte que j’étais vraiment enceinte, d’où la création de ce blog d’ailleurs. Et puis, de rendez-vous en rendez-vous, mon ventre se faisant de plus en plus visible, la chambre une fois commencée, les achats se succédant … Pas de doute, un nouvel habitant allait bel et bien arrivé à la maison.

Enfin la Maison … Plutôt dans notre grand appartement. D’ailleurs, depuis ton apparition, Papa n’a plus qu’une idée : Acheter une maison avec un jardin pour te dégourdir les pattes comme il dit. Alors on visite, on visite, on visite … Mais on est difficiles, sur le secteur et sur la superficie … Mais on trouvera.

En attendant, on a acheté un 2nd appartement, qu’on a rénové puis loué, pour commencer à épargner pour tes études si tu le souhaites (oui oui oui, tu as des parents prévoyants – enfin surtout un père prévoyant.)

Le congé maternité

Le temps s’est emballé et puis me voilà en arrêt du jour au lendemain – 10 jours avant l’arrêt pathologique. Heureusement, il a fait beau. Je pense qu’on aurait pas pu faire un plus bel arrêt et congé maternité que celui-ci.

  • Les copines sont en vacances
  • Le marché est plein de saveur
  • Les gens sont souriants
  • Je n’ai mal nul part, tu me laisses donc gambader où je souhaite
  • J’ai fini mon goal de l’arrêt : TA couverture ! Mon 1er ouvrage en tricot et j’en suis pas peu fière
  • J’ai rendu des services, peut-être un peu trop, mais c’est dans ma nature et ca me faisait plaisir.

Ce congé a aussi été très chargé en rendez-vous. Entres les Assistantes Maternelles, les derniers cours d’haptonomie, les cours de préparation à l’accouchement, le transfert de mon dossier dans l’hôpital du coin et la création de ma boite à Papa. Je n’ai pas chômé. Autant de sujets qu’il faudrait que j’aborde ici dans de futurs articles.

37 SA

Et nous y voici, ce lundi, nous commençons notre 37ème semaine. 37 semaines, ça veut dire pas mal de choses ! Mais pour moi ça veut surtout dire que tu peux venir nous rencontrer sans crainte, sans prématurité. Je porte un bébé totalement viable, qui communique très très bien avec ces parents en venant se lover dans nos mains le soir quand on t’appelle vers le bas, t’obligeant à te déplacer et abandonner les sommets car tu adores en te blottir contre mes cotes droites (elles doivent être accueillantes). Parfois tu joues un peu l’effronté, quand tu t’agites devant la future mamie et que tu deviens complètement stoïque dès qu’elle pose une main sur mon ventre pour te saluer.

Après je n’ai pas à me plaindre, jusqu’ici aucune contraction, aucune douleur de dos, tu me laisses vivre ma vie, me déplaçant facilement dans ma bourgade chérie à pied, parfois dans la nuit tu m’invites à me rendre aux toilettes et tu me laisses me rendormir paisiblement.

Tu es en très bonne forme. Tu seras un bébé sans doute assez lourd mais je te rassure, apparemment tu es bien proportionné donc tu ne seras pas « difforme ». Tu es un tellement beau bébé que tu arrives même à faire changer potentiellement d’avis les professionnels du milieu en terme de déclenchement. On a gagné le droit à une 4ème échographie pour vérifier ton poids (prévision de 4,5/5 kg à terme). Ya rien à dire tu aimes déjà avoir des photos de toi, au point de gérer pour en avoir en bonus avant même ton arrivée.Je reste sereine malgré tout ça. Je fais entièrement confiance à l’équipe médicale.

Naturellement ou déclenchée, la rencontre sera belle. Dès cette semaine, je me lance dans l’homéopathie, les carreaux, les tisanes de framboisiers et quelques kilomètres de marche par jour.Nous avons tellement hâte de te rencontrer. Tout est prêt ou presque (faut vraiment que je songe à faire ma valise …).

Papa est en vacances tout le mois d’août, il a fêté dignement son entrée dans le mois de la modération (LE mois où tout peut arriver n’importe quand et où il DOIT pouvoir conduire)

Alors n’hésite pas, viens dès que tu le sens.Et rassures toi, même si tu souhaites attendre la date de ton terme pour venir (soit la veille de la reprise de travail de Papa) on t’aimera! ON T’AIME DÉJÀ! toketos_k_genna_410x225

Publicités

18SA- Sommeil et Abus

Il faut le dire, je suis une marmotte. J’adore mon lit et cela depuis que je suis toute petite. Mes parents pouvaient me poser un peu partout je m’endormais. Ils adorent me parler de ces soirées où ils me faisaient dormir sur des piles de manteau. J’espère que Mini-Doudou aura hérité de ce « don » (oui pour moi c’est un don, quand je vois la souffrance de ceux qui n’arrivent pas à dormir …)

Et donc ma grossesse ne déroge pas à mon mode de vie ! Elle est placée sous le signe de mon sommeil ! Mon surnom : Pantouflette me va comme un gant !

Je me prélasse dans mon lit environ 10/12h par jour et c’est la cata quand je n’ai pas le nombre d’heures à mon compteur ! Et cette semaine, c’est la cata, la grosse cata même ! J’entame donc cette 19ème semaine avec les yeux plein de sommeil, à la recherche de chaque heure qui pourrait me servir de refuge.

Les causes

J’ai abusé !

  1. J’ai pas eu le choix, j’ai du me lever à 6h30 vendredi à la place de 8h30 => et hop, 2heures de sommeil volatisées
  2. Je suis restée voir une amie qui habite la ville où j’étais en déplacement => et hop couchée a minuit = 2heures de sommeil en moins (je me couche à 22h30 normalement au plus tard, actuellement)
  3. Levée à 9h le samedi, avec un couchage à minuit => il me manque 1heure

Et le pire du pire … On fêtait l’anniversaire de mon conjoint samedi soir … J’ai fait la fête (non alcoolisée bien sûr) à vouloir profiter de tout le monde, je me suis couchée à une heure totalement déraisonnable : 3h30 du matin !!! Là pour le coup je ne compte même pas le nombre d’heures manquantes … Pour ajouter une couche, je me suis levée à 9h30, et je n’ai pas pu attendre que Monsieur et les amis se réveillent pour attaquer le ménage.

Bref je suis épuisée, hier, je me suis couchée à 20h et maintenant on va réfléchir à un plan d’action pour redresser la situation !

Le coucher

Cette semaine, pas de soirée télé, amis, famille !

Je mange et au lit avec les poules ! 21h30 derniers carats ! Je crois que je vais m’autoriser un petit temps de lecture et lorsque mes yeux se feront trop lourds, l’extinction des feux sera effective. Franchement pour ce soir, je pense que la lecture sera vraiment une option, si je vois 21h ca sera déjà pas mal.

Les siestes / Temps de repos

J’ai la chance d’avoir une très grande pause méridienne (2 heures 30), je peux donc rentrer à la maison tranquillement, me faire un vrai repas et avoir encore une bonne heure pour me poser et me reposer.

Alors je vous avoue que je n’aime pas dormir sur ce temps-ci, tout simplement parce que le réveil est encore plus compliqué et pour reprendre mon poste, c’est sportif. Mais rien que de m’allonger sur le canapé à regarder un feuilleton ou lire, ça me fera du bien.

Les repas

J’optimise les repas en vitamines. Cette semaine, ca sera légumes, smoothies frais ! On sait bien que les excès de gras et de sucre ne sont pas les alliés de nos organismes ! Alors on fait léger, nourrissant et on fait attention aux apports nutritionnels !

Bref on ne m’y reprendra pas et même si je dois entendre à nouveau « Oh fais pas ta femme enceinte » comme j’ai pu l’entendre ce week-end (#LesAutres) et bien si justement ! Je suis enceinte et il ne faut pas que je l’oublie !

D’ailleurs en terme d’évolution de la circonférence de mon ventre, cette semaine a été juste impressionnante ! Je pense que le fait de l’avoir annoncer à mon équipe, psychologiquement un pas a été franchi.

Je vous donne de nouveau rdv lundi prochain à 17h30 ! Avec un peu plus d’énergie je l’espère !

9970ddfc5f4334a3df08e9dc1eb6b112