4 mois de Toi #Pantouflette

  • Tu fais 65cm et 7,405kg
  • Tu as fait un mois avec 4 biberons de 180ml
  • Tu fais toujours tes nuits,  tes 12h de sommeil vaut de l’or à tes yeux
  • Je commence à te mettre des pulls en 9 mois (Dieu Merci, je dois quand même retrousser un peu les manches !)
  • Après tes 1ers chaussons en cuir du mois dernier, tu as eu des 1ère petites bottines fourrées ce mois-ci ! Trop choupi évidemment
  • Tes mains arrivent à attraper ce que tu regardes ! Tu fixes fort l’objet et hop ta petite main vient l’attraper.
  • Tu amènes également tes mains à la bouche et elles se prennent entre elles
  • Tu adores tenir tes vêtements – toujours
  • Tu est très souriante dès que tu vois une tête connue ou une voix
  • Tu gazouilles vraiment et les petits rires se font un peu attendre mais ils ne sont vraiment pas loin
  • Tu commences à te tourner à droite à gauche,, encore un peu d’effort et tu es sur le ventre
  • Idem sur le ventre, tu gigotes bien, tes genoux font du bon boulot, bientôt tu te retournes
  • Fléchette est toujours ta meilleure amie, et t’accompagne durant tous les voyages. Mais tu aimes bien attraper le Lion que Papy t’a offert à ta naissance et y plonger ton nez pour t’endormir

Le plus gros changement de ce mois-ci, c’est que tu passes ta journée chez Nanou ! Tu es toujours aussi adorable, tu dors très bien chez elle et l’inonde de sourires lorsque tu es réveillée. Tu y as fait ta 1ère création artistique !

Ce mois, a été un mois charnière dans notre vie, avec la reprise du travail et une nouvelle organisation. Je m’occupe de toi le matin puis te dépose à 9h30 chez Nanou. Papa vient te chercher à 18h30. Tu es en tête à tête avec lui jusque 20h ! Vous adorez tous les deux ces moments 🙂

Publicités

Merci pour tout Monsieur le Directeur !

Je suis sortie de mon 3ème entretien à 16h30, ils m’ont rappelée pour me dire que j’étais prise à 17h30 et j’étais à mon point hebdomadaire avec ma direction à 18h.

Ça a été vite, j’ai pas eu le temps de digérer l’information, que j’avais ce poste que je voulais tant pour profiter de ma famille, de Pantouflette, que ça allait engendré mon départ … Et que je devais déjà en discuter avec ma direction adorée.

Ils ne m’ont pas rendue la tache facile, les bougres, quand ils m’ont accueillie dans le bureau tout sourire en me laçant « Alalala que ces points nous ont manqués en ton absence ! Les commerciaux sont plus que ravis que tu sois de retour ! Tu es notre rayon de soleil ».

Alors oui, j’ai fait le point sur mon service et puis j’en suis venue à moi, à mon cas. Je me suis excusée x fois, j’ai parlé des offres que j’avais refusé et puis de cette offre sur laquelle j’ai accepté de passer un entretien, puis un 2nd pour parler de mon profil psycho-pro et puis ce fameux 3ème rdv avec le patron, suivi de cette réponse « vous êtes prise » que je venais de recevoir, que je n’avais pas encore digérer mais dont il fallait que je leur parle.

Ils m’ont écoutée, j’ai vu leur tête se décomposer avec cet air qui semblait dire « euh je comprend pas ce que tu nous dis ». Ils ont bien fini par comprendre.

J’avais les larmes aux yeux, je ne voulais pas jouer la surenchère, surtout qu’il n’y a pas match. Comment pourraient-ils s’aligner à +10K€ annuel, statut cadre, et surtout les 23 jours de RTT en plus des 5 semaines de congés payés … Impossible de se battre et impossible pour moi de refuser le poste.

J’ai pas eu le courage de poser ma démission ce jeudi soir là. Mais j’ai envoyé le recommandé vendredi sur cette pause qui ressemblait à un week-end tellement elle était longue (14h-16h30). Je l’ai retenue jusqu’au bout cette lettre pour ne pas qu’elle soit mangée par la boite jaune … Mais voilà, elle est partie et elle devrait arriver ce matin entre les mains de ma direction.

Cela va être très dure pour moi. J’ai encore ces larmes qui reviennent en écrire cet article. J’aime tout dans cette société, tout sauf ces horaires non modifiables … Alors je prends mes responsabilités de Maman et je fais passer ma vie avant tout.

Au revoir M. Le Directeur, merci pour tout. Merci de m’avoir redonner confiance en moi et en mon travail. Merci pour les remises de prix déjantées et tous ces voyages qu’on a fait, ces soirées alcoolisées à Marseille, ces fous rires à Courchevel et de la découverte de la Croatie avec Doudou avec qui vous avez eu de longues discussions, où vous vous êtes livrés tel que vous êtes. Je n’oublierai jamais votre regard bienveillant et rempli d’émotions quand je vous ai annoncé que Pantouflette allait arriver parmi nous.

Ayez, nous y voilà ! Je vais devoir partir de ma société chérie pour mieux vivre ma vie de famille. C’est un réel déchirement mais c’est la vie. J’ai envie de finir cet article avec le sourire, ça sera compliquée. Le Cœur a ces raisons que la Raison ne connaît pas. Aujourd’hui c’est un choix de raison que je fais, j’espère que le cœur suivra, en tout cas je laisse une partie de celui-ci ici.

images

Ces petites choses …

J’ai toujours été une personne assez serviable, (je vous en avais déjà parlé ici) à faire attention à mon entourage et aux gens en général. Je suis persuadée qu’en mettant du positif dans nos vies, la vie nous en apporte également. #LeKarma

Depuis que je suis Maman, je suis toujours la même sur le sujet. Il me tarde de pouvoir donner mes plaquettes (mon rdv mensuel me manque) et pour compenser j’organise une collecte de jeux au sein de ma société (Merci a DeboBrico pour l’idée).

Par contre depuis que je suis Maman, je suis plus attentive à ces petites choses qui rendent les journées plus jolies. Des exemples ? J’en ai des tonnes : une porte retenue alors qu’on a les bras chargés, un bonjour dit avec le sourire, un arrangement entre amis pour garder un enfant le temps d’une course, une voiture qui laisse passer un piéton qui marche sous la pluie, une personne âgée qui a besoin d’aide pour atteindre une étagère, un café amené à un SDF …

Des petites choses qui ne prennent pas de notre temps mais qui éclairent notre quotidien par un merci. Et ce qui me pose problème c’est que je remarque de plus en plus l’individualisme des gens et ces petites choses simples normalement, ne le sont plus pour beaucoup de personnes. Notre société éloigne les personnes mais elles ne font pas non plus de pas vers l’autre.

Aujourd’hui de plus en plus de personnes s’en fichent complétement que la personne devant eux qui se galère, balance des bonjours en regardant leurs chaussures, laisse les piétons sous la pluie à attendre, ne vois même pas ce papy qui se demande comment il va attraper sa boite de pois chiche dans le rayon et je ne parle pas de ce SDF qu’on aura contourné, histoire de ne pas se justifier. Metro-Boulot-Dodo et le reste : FUCK !

Alors j’essaie de ne pas leur jeter la pierre, je me dis qu’ils ont sûrement passé une mauvais journée – et ça m’arrive également. Mais quand je regarde autour de moi, je me dis qu’il y a quand même une flanquée de personnes qui passent de mauvaises journées au vu de comment on se comporte dans les différents lieux où je me balade.

Et du coup j’ai peur ! J’ai peur pour ma petite Pantouflette qui sera éduquée par une Maman un peu Bisounours – je l’avoue – et un Papa un peu plus terre à terre. Ce n’est pas la société que je veux lui laisser et pourtant je ne peux pas choisir. Je peux juste lui montrer le plaisir que ça donne de faire ces petites choses qui ne coûtent rien mais qui apportent tant, à celui qui les reçoit mais aussi à ceux qui les font.

En naviguant sur la Blogo, j’ai l’impression qu’on est toutes un peu pareilles, alors j’espère que nos enfants pourrons améliorer les choses. Je pense profondément qu’en prenant soin des gens, nous prenons soin de nous. On se nourrit de l’autre, on apprend, on prend confiance, on échange. Toutes ces petites choses permettent d’acquérir une ouverture d’esprit et une bienveillance qui coule de sources.

PS : Je crois que ma reprise s’est bien passée en soi, mais que la société me revient en pleine face, alors que j’ai passé 5 mois en vase clos rempli de positif et de bisous et de calins et de sourires (ce qui m’a encore plus convertie au positif qui amène du positif). Mais là clairement, j’ai presque envie de me transformer en Chaman de l’amour.

index

C’est la reprise du travail … Et maintenant ?

A l’heure où se publiera cet article, je ferai tout juste ma « rentrée ». Après une absence de 5 mois, me revoilà dans mon bureau derrière un ordinateur pour 7h de ma journée. Alors j’avais envie de vous parler de mon état d’esprit, de ce changement de boulot que j’avais abordé avec vous ici et puis de ma nouvelle organisation ainsi que d’un projet qui me tient à coeur – oula tout ça, je vais essayer de faire court !

Mon état d’esprit.

Bizarrement assez sereine. J’aime mon boulot, j’aime mes collègues et j’ai toute confiance en Nanou qui prend soin de Pantouflette en journée. Je sais déjà qu’un gros chantier m’attends, car mon absence a amené quelques difficultés entre mes commerciaux et mes assistantes, je vais devoir remettre un cadre rapidement pour que tout le monde se remette à travailler ensemble en bon intelligence. J’adore les défis, et j’adore savoir que la direction a vu la masse de travail que j’abattais sans en avoir mine – ça sent la négociation salariale ;).

Ma seule interrogation sera : Comment je vais gérer de rentrer à 20h tous les soirs ? Pantouflette se couchant actuellement au alentour de 19h30/20h, j’ai peu de chance de la voir  et d’en profiter comme je le souhaite.

Après je profite de ma fille tout de même jusque 9h30 – heure à laquelle je la dépose chez Nanou, jusque 18h00/30 heure où Papa va la chercher.

Mon changement de travail.

Je vous en ai déjà parler dans un précédent article. Je suis toujours en discussion. J’ai deux pistes sérieuses, une autre qui me semble assez alambiquée mais un recruteur me veut absolument dans ces candidats et j’ai activé en parallèle une agence à coté de chez moi – avec qui j’avais déjà eu une proposition de poste que j’avais du refuser car gros challenge et je ne me voyais pas les planter 5 mois plus tard, étant en début de grossesse.

Ce qui me rassure, c’est que mon profil plait. Nous sommes peu dans mon coin à avoir ce genre de compétence et donc j’ai des offres assez intéressantes.

Ce qui m’épuise, étant donné que ce sont des postes de cadres, les recrutements sont loooooooooooong, très longs … J’en suis à plus de 3 entretiens par poste … La situation devrait s’éclaircir d’ici mi-décembre/début janvier.

Je suis donc toujours dans l’optique de changer de poste, surtout pour cette histoire d’horaires qui me fait flipper ma race.

Nouvelle organisation.

Et bien oui, je rentre maintenant dans la catégorie des Working Mum. Alors on va essayer de s’organiser pour continuer à manger sain, à garder un appart à peu près correct, sans prendre trop de machine de retard et en gardant une hygiène corporelle au top !

  • Manger sain : j’ai acheté le Babycook à Pantouflette en vu de sa diversification qui approche. Je le teste actuellement pour NOUS faire à manger. Oui parce que nous aussi nous avons le droit à de supers soupes, purées et compotes. Et sinon je me suis acheté un livre « Mes premiers pas en Batch Cooking » où  la façon de tout cuisiner le dimanche pour toute la semaine – ce concept est tout à fait inconnu au bataillon, en tout cas pour moi. On va tester et si vous souhaitez un retour, n’hésitez pas à m’en faire part.
  • Garder un appart rangé : je rentrerai sur  une pause de 14h-16H30 – oui je bosse en décallé0. Mes autres pauses – assimilés comme week-end par leur durée – étant dédiés : 2 au sport, 1 au blog, 1 à ma jument.
  • Machine à linge : sujet chaud chaud chaud, même en congé j’avais des machines en retard … Heureusement nos gardes robes sont bien fournies !
  • Hygiène corporelle : ne devrait pas poser de soucis, la douche pour moi c’est le soir et pour Pantouflette ce sera Papa qui s’en chargera sur leur soirée.

Nouveau Projet.

Projet grossesse : ok
Projet accouchement : ok
Projet Guadeloupe : ok
Et maintenant …

En dehors de mon projet de changement de boulot, il me faut un nouveau projet à 3 – Hyperactive Bonjour !

On en a longuement discuté avec Doudou. On aime se donner de nouveaux challenges et celui-ci est bien sympa et fera participer Pantouflette !

NOUS ALLONS NOUS LANCER DANS LA LSF POUR ENFANT

Oui, ça surprend, mais nous en entendons de plus en plus parler sur les blogs, dans les crèches etc … Comme quoi cela ouvre l’esprit, permet à l’enfant de se faire comprendre avant qu’il ne sache parler, diminue ses frustrations car nous pouvons répondre à ses demandes.

Bref, nous partons de quasi-zéro, j’avai un temps fut appris le Makaton – un genre de LSF adapté – quand j’étais bénévole auprès d’un enfant atteint d’autisme. Donc tous les soirs avec Doudou nous essayons d’apprendre 1 ou 2 signes pour alimenter notre quotidien et nous nous forçons à signer en parlant, un vrai coup à prendre.

Bref voici les nouvelles. Le 14 août je me transformais en Maman, et en ce 26 novembre je me transforme en Working Mum …

Et vous comment vous l’avez vécu ce retour au travail ? Qu’elles ont été vos astuces pour mieux gérer tout ça ?

images

Qu’est devenu mon « Projet de Naissance » ?

Pour les 1ers lecteurs, vous l’avez lu, vous l’avez commenté etc. Mon projet de naissance a suscité beaucoup de réactions, toutes très intéressantes. Je me suis dis qu’il serait bon de faire un point et voir s’il a été respecté dans les grandes lignes !

On va faire simple, en italique ce sera mon projet et en dessus mes commentaires . Let’s go !

Dans les grandes lignes.

  • Avoir une liberté de mouvement pendant le maximum de temps
  • Doudou doit être avec moi tout au long de l’accouchement
  • Le bien-être et le confort de notre bébé soit privilégié (de manière naturelle ou pas)
  • J’aimerai avoir accès à un ballon et mon coussin de maternité sur un fond de musique (Playlist que j’aurais faite au préalable, écouter et réécouter que Mini-Doudou connaîtra par cœur avant même sa sortie lol)
  • J’aimerai garder la possibilité de me restaurer
  • Doudou fasse le peau à peau avec Mini-Doudou (en musique évidemment)
  • Si je pouvais avoir le moins de toucher vaginaux possibles, ça serait génial et si ceux-ci sont effectués toujours par la même personne cela serait juste génial.

Pour la liberté de mouvement, on repassera oui et non. Je suis arrivée à la maternité à 6h30 après 3h de contractions – on m’avait dis « allez-y après une heure de contractions toutes les 5 minutes, les 2 premières heures les contractions étaient espacées de 8 minutes, j’ai pris un bain et la bim, contractions toutes les 3 minutes et perte des eaux. Je suis donc arrivée avec un col a 5cm et on m’a posé la péri à 7h.

Doudou a bien été là durant TOUUUUUT l’accouchement, bravo à lui !

Le bien-être du bébé a été privilégié : épisio et forceps. Le cœur de Pantouflette faisait du yoyo pendant la poussée. Normal, elle avait deux tours de cordons. Papa n’a donc pas pu non plus coupé le cordon … Dommage, mais c’est comme ça

Vu la rapidité des événement, le ballon j’ai pas eu le temps. Par contre j’avais un coussin de maternité avec moi – bien sympa pour se caler sur le lit d’accouchement. ET la playlist, il y avait de la musique dans la salle d’accouchement et elle me plaisait plus bien. Pantouflette a donc vu le jour sur « Marilyn et John » de Vanessa Paradis et « Le premier jour du reste de ta vie » de Étienne Daho. La 1ère parle d’une création de chanson autour d’un mariage d’une étoile et d’un lion, Pantouflette est lion, et la 2nde le titre parle de lui même. J’aime bien ces coïncidence.

Pour la restauration, j’avais vraiment pas faim. J’avais tout de même manger 2 bananes avant de partir de la maison … je les ai vomi un peu plus tard, une fois la péri posée. Par contre, je n’ai pas eu le droit de boire et franchement ça c’était dur – d’où mon conseil de tester le gout de son brumisateur en faisant sa valise de maternité.

Doudou n’a pas fait le peau à peau. Il est préconisé que ce soit la Maman qui le fasse, alors je l’ai fait en même temps que la tétée d’accueil. Mais Doudou était juste à coté de nous, émerveillé par sa nouvelle princesse.

J’ai eu très peu de toucher vaginaux car tout à été très vite. J’ai eu deux sages-femmes – étant arrivée à la relève- puis le gynéco dont la présence était obligatoire car Pantouflette était estimée à + de 4kg, ce qui s’est avéré vrai – Elle faisait 4,440kg pour mémoire 😉

Aide médicale.

  • J’aimerai que tout se passe naturellement, mais si cela dure longtemps et que le bébé ou moi-même en souffrons, je suis ouverte à l’injection d’ocytocine par exemple.
  • Je n’ai pas peur des piqûres et si la péridurale peut me soulager je l’accepte à bras ouverts.
  • Cependant, je suis à l’écoute des conseils que les sages femmes pourront me donner pour me soulager avant qu’elle soit poser et je mettrais en action ce que j’aurai appris en haptonomie ou pendant mes cours de préparation à l’accouchement.
  • Pendant la pose de la péri, la présence de Doudou sera en fonction de ses sensations du moment – pas besoin de soutien je suis une warrior, par contre :  pas envie de le récupérer dans les pommes !

Je n’ai pas eu de déclenchement, l’accouchement s’est déclenché naturellement 12jours avant la date du terme.

J’ai eu ma péridurale. l’anesthésiste était un gros con mais bon on m’avait prévenue. « VAs falloir se détendre Madame » « Je peux pas j’ai une contraction » « OH ben à un moment faut y aller hein » … Je lui aurai bien cracher à la gueule en lui disant que la contraction dure ne moyenne une minute …ET une fois posée, il me balance « C’est comme ça qu’on fait des connerie ». Me laissant dans l’interrogation : vais-je avoir besoin d’un blood-patch à la suite de cette péri ? La question est pas restée longtemps dans ma tête, j’allai devenir Maman et j’étais contente ! Et aucune complication est venue embêtée par la suite.

Pas eu le temps de mettre en place les conseils de mes sages-femmes, tout a été trop vite. Doudou a presque été déçu de ne pas avoir eu la possibilité de mettre en action l’hapto. Personnellement, je me dis que c’est aussi tous les trucs du quotidien où il jouait avec Pantouflette encore dans mon ventre qui a fait qu’elle soit descendue rapidement, que mes ligaments étaient détendus etc …

Doudou n’était pas là pendant la pose de la péri et tant mieux vu comment cela s’est passé.

Accouchement.

  • Je souhaite en salle d’accouchement une lumière douce, apaisante et respectant mon intimité (Dehors, les gros projo sur ma zone d’action)
  • J’aimerais dans la mesure du possible éviter les forceps et la ventouse.
  • Si je peux passer à coté de l’option Episio, j’apprécierai.
  • Je souhaite être guider par le corps médical de façon bienveillante (me félicitant quand c’est bon, et me recadrant calmement si nécessaire – ça le sera sans doute en connaissant face à la douleur)
  • J’aimerai éviter qu’on presse sur mon ventre pour expulser le bébé s’il n’y en a pas besoin – Je ne suis pas un tube de dentifrice !

Niveau luminosité, on était bien. Pantouflette a commencé à m’avertir de son arrivée assez tôt, on est partis à la mater avec le levée du soleil. L’accouchement s’est déroulée à midi à la lumière du jour.

Les forceps et l’épisio, j’ai pas eu le choix. Le coeur de Pantouflette était taquin. Je n’ai pas vécue cela comme une amputation ou autre, juste comme une évidence face à l’arythmie cardiaque que présentait ma fille.

J’ai eu la chance d’avoir un personnel soignant génialissime ! Humain, papotant de tout, aux petits soins. On avait de réels temps de discussions avec nous. Je ne sais pas si ce bonheur est du à la petite taille du service – on était deux à accoucher ce jour-là. Ca a rendu le moment encore plus sympa, car ça nous tenait à coeur de connaitre un peu les personnes avec qui on allaient mettre notre enfant au monde.

Arrivée de bébé

  • J’aimerais garder ce fond de musique que bébé connaîtra afin qu’il « connaisse » un peu l’extérieur
  • Le peau à peau sera avec Doudou, afin qu’il prenne le temps de connaître notre petite merveille pour de vrai et plus avec mon ventre entre eux deux !
  • La tétée d’accueil, je ne sais pas encore. Ne souhaitant pas allaiter, je ne souhaite pas « éveiller » une frustration pour le bébé du genre « c’était cool ? c’est con mais c’est fini 😀 »
  • Je souhaite faire don du cordon à la recherche. C’est une cause qui me tient à coeur dans la lignée de mes dons de plaquettes et plasma régulier ( hors période de grossesse évidemment)

Pour la musique comme je vous l’ai dis. On a gardé la musique de la mater. Elle n’a pas eu l’air déboussolée. Même si elle n’a pas respiré de suite, je doute que ce soit du à la musique qui n’était peut-être pas à son goût.

Le peau à peau a été fait par moi comme je vous l’ai dit. mais la présence de Doudou était belle et bien là. Tout heureux de sa merveille.

La tétée d’accueil je l’ai faite. Car à la fin de ma grossesse le choix de ne pas allaiter n’était plus vraiment si clair. Je m’étais donc dit que je faisais la tétée d’accueil et voir si la magie opérée. La magie n’était pas là … Je n’ai pas eu mal, ni autre … Juste j’ai pas accroché … Nous sommes donc devenus amis avec le biberon.

Pour le don de cordon, je vous avoue que c’est mon regret. Je n’en ai pas parlé. J’étais tellement focalisée sur mon accouchement qui est arrivé plus tôt que prévu et c’est passé assez rapidement que j’ai zappé … Dommage.

En cas de césarienne.

  • Je souhaite que le papa soit là à nos côtés à tous moments et rester consciente (quoiqu’en bien shooter, soyons francs)
  • Le peau à peau avec son papa sera également fait après les soins.
  • En salle de réveil, j’aimerais avec la présence de mon mari et de notre bébé si possible.

Pas de césarienne, mais bien un accouchement par voie base pour un 1er bébé de 4,440kg – oui je me répète.

Séjour à la maternité.

  • Je souhaite une chambre seule, claire et avec 2/3 chaises pour mes visites
  • J’espère ne pas devoir confier Mini-Doudou à la nurserie, mais suivant ma fatigue j’y céderai peut-être.
  • Pour l’apprentissage des soins (bains, couches, nettoyage du cordons) nous souhaitons le faire avec le Papa dans le calme toujours avec notre musique de fond. Que tout le monde trouve ces marques dans le calme
  • Si des examens sont nécessaires sur Mini-Doudou, nous souhaitons être présents lors de ceux-ci.

J’ai bien eu ma chambre seule, avec une chaise et un fauteuil. Il manque donc deux chaises à l’appel. Mais elles m’ont pas du tout manquée. Limite parfois je regrettais d’en avoir une, quand la visite de quelqu’un se prolongeait.

Pantouflette n’a pas été en nurserie du tout. Doudou est resté dormir avec nous toutes les nuits et ça a été un réel confort. On était au top tous les 3 ensemble !

Pour l’apprentissage à trois et en musique, tout a été nickel. Les puéricultrices avaient vraiment le temps de rester avec nous. Il n’y avait que 7 chambres d’occupées, et donc on sentait qu’elles étaient zen au niveau du timing.

Nous n’avons pas lâché Pantouflette de tout le séjour. Nous avons donc été là pour toutes les interventions, Guttry, test diabète -du à son poids- …

Soins et Allaitement.

  • J’aurais mes propres produits pour bébé, mais je serai à l’écoute de conseil si un des produits n’est pas adapté.
  • Je ne souhaite pas allaiter.

Au final, j’ai fait avec les produits de la maternité. C’était plutôt bien.

Et je n’allaite pas, j’ai apprécié que mon choix soit accepté par l’équipe qui n’a eu aucun propos moralisateur ou malvenu.

file_main_image_14091_1_grossesse_cache_640x360

3 mois de Toi #Pantouflette

  • Tu fais 60cm et 6kg280
  • Tu as fait un mois avec 5 biberons de 150ml
  • Tu fais toujours tes nuits (20h30-8h30 généralement)
  • Les vêtements en 3 mois deviennent juste juste … Nous sommes passés aux pyjamas 6 mois
  • Tu as eu tes 1ers chaussons en cuir ! Trop chou !
  • Tes mains se trouvent doucement
  • Tu adores tenir tes vêtements.
  • Tu as fais ton 1er grand voyage pour aller en Guadeloupe – en mode bébé modèle, pas un pleur à l’aller ni au retour (13h de trajet quand même entre Brest et Pointe-à-Pitre)
  • Tu as réussi à passer à coté des piqûres de moustiques en Guadeloupe contrairement à Papa et Maman. Merci la moustiquaire et la clim
  • Tu deviens très souriante dès que tu vois une tête connue.
  • Tu commences à gazouiller et à esquisser des petits rires
  • Tu sais maintenant levée les jambes à 90°, ce qui te fais tourner sur toi-même
  • Tu tiens très bien ta tête lorsque tu es sur le ventre
  • Et tu arrives même parfois à te remettre sur le dos.
  • Ton petit caractère commence à se dessiner
  • Tu viens de passer ta 1ère journée chez Nanou
  • Ta relation avec la suce est terminée totalement en dehors des heures de dodo.
  • Fléchette devient ta meilleure amie ! Tu as choisi un doudou adorable ! Bravo tu as déjà bon goût et déjà des goûts de luxe …

C’est parti pour la Guadeloupe !

Samedi, nous nous envolons pour une semaine en Guadeloupe ! Je vous avais déjà parlé de cette idée qui m’étais venue soudainement – en faisant de l’essence – durant ma grossesse. Nous y sommes, décollage imminent.

Avant on aurait commencé les bagages la veille en 15 minutes top chrono. En plus, nous partons chez des amis donc à part des robes, un maillot et une crème solaire, je pense que notre sac à dos aurait suffit.

Aujourd’hui Pantouflette est là. C’est notre 1er voyage à 3, on va assurer la tranquillité et la sécurité.

Le choix du vol

La Bretagne c’est magnifique – on est tous d’accord là dessus non ? – Mais quand il faut voyager, c’est la m*****. Avant on serait partis à Paris en voiture, en covoit, en train ou en avoin et on aurait pris un low cost pour faire Paris – Pointe-à-Pitre. En mode no stress, ça va le faire. Comme d’habitude, on aurait fait ça au feeling.

Aujourd’hui, on assure la correspondance, on se fait Brest – Paris – Pointe-à-Pitre, avec Air France ! Comme ça, pas de bagage à récupérer à Paris et à réenregistrer. Et nous avons un retard sur un vol, notre correspondance est pris en charge. Bye bye le feeling ou le bricolage. Bonjour la sérénité

Les Affaires de Pantouflette dans l’avion

  • Une poussette – une amie me prête sa poussette qui passe en cabine – la Mountain Buggy dont je vous ai parlé ici
  • Son nid d’ange pour qu’elle retrouve ça ces habitudes dans son berceau dans l’avion
  • Du lait, du lait, du lait. D’ailleurs il faut que je me renseigne pour savoir si ma boite passe en avion ou s’il faut que je bourre mes boites doseuses – C’est ma hantise qu’on me perde ma valise avec ma boite de Babybio à l’intérieur et qu’il me reste 2 doses.
  • Et le contenu d’un sac à langer habituel  : couches, lingettes, une tenue de rechange, sa couverture d’appoint, un tapis de change, un hochet et son livre bruissant.

Les Affaires de Pantouflette au soleil

  • Moustiquaire
  • Chapeau – lunettes
  • Maillot anti-UV – même si elle est trop petite pour se baigner

L’avantage d’être chez des amis c’est qu’ils ont le lit, la tente anti-UV, la baignoire …

Nous avons tellement hâte de décoller vers le soleil et de nous construire nos 1ers souvenirs de voyage. Nous allons quitter nos petites températures et retrouver les 30° qui nous manquent tant. L’été ayant été un peu perturbé par l’arrivée de Mlle, nous avons profiter des vacances autrement que sur la plage en train de bronzer ou se baigner.

Alors on sait que le rythme des vacances sera calqué que le rythme de Pantouflette mais ce n’est pas grave, on sera au chaud autour de la piscine de la maison avec un tipunch -avec modération évidemment.

Sur ce, je vous laisse. Je vais finir ma valise.

Et évidemment si vous avez des conseils ou des trucs que j’aurais oublier, je vous laisse les commentaires pour m’en faire part. je prends aussi les anecdotes 😉

strande-guadeloupe-29851_w600

 

 

 

 

Un brin de nostalgie

Demain, c’est mon anniversaire ! Et comme chaque mardi Pantouflette prend une semaine de vie également. 10 semaines exactement. On dit bonjour à la dizaine ! Le temps passe à une vitesse inconsidérée.

J’adore les anniversaires, le mien en particulier. Celui-ci a un goût particulier, ce sera mon 1er anniversaire en étant Maman. Le 1er anniversaire où je penserai plus à ces 10 semaines qu’à mes 32 ans.

Il y a un an, je rêvais de tomber enceinte, ça commençait à se faire attendre et aujourd’hui tu es là dans nos bras, dans nos cœurs. Tu as apporté de la sérénité dans notre maison. Ce petit quelque chose qui fait qu’en passant le pas de la porte, il n’y a plus que Toi qui compte.

On m’avait dit qu’en devenant Maman, ma vie changerai, ils avaient raison.

En 10 semaines, je me suis épanouie et découverte. Ma patience devient naturelle, mon regard s’est adoucie, les remarques glissent… Elle ouvre ces grands yeux et mon corps se remplit de bonheur, elle ajoute un sourire et je suis au paradis, et si elle complète le tableau avec un regard coquin en coin, je craque !

Elle grandit sous nos yeux, elle observe, elle apprend, elle évolue. On s’émerveille de ces progrès. Mais à chaque progrès, on dit un peu plus adieu à notre tout petit bébé.

J’ai du mal avec cet aspect. J’ai peur de ne pas assez profiter, de ne pas prendre assez de photos, mais en même temps je n’aime pas être caché derrière mon appareil photo au risque de louper un moment précieux. Aujourd’hui, je me dis que j’ai pas assez de photo de son 1er jour, pas assez de photos de nous trois – alors que nous en avons.

Le temps passe à une vitesse  … A tes cotés, j’ai envie que chaque minute dure des heures pour te couvrir encore plus d’amour, pour profiter encore plus de toi, de tes grands yeux, de tes sourires, de tes gazouillis, …

Demain j’ai 32 ans et Toi 10 semaines.
Ça sera sans doute le plus beau de mes anniversaires, parce que tu as fait de m’as offert le plus beau rôle de ma vie : Maman.

photo-1502035618526-6b2f1f5bca1b.jpeg

PS : Sinon, je me suis aussi fait un joli cadeau de moi à moi : une jolie voiture. Je la mérite, 2018 a été une si jolie année ! 

Comment j’occupe ou je joue avec Pantouflette qui a 2 mois ?

Depuis une semaine, Pantouflette nous offre de jolis et longs moments d’éveil, plein de sourires et de regards qui te soulèvent le cœur tellement, ils te transpersent.

Ces jolis moments durent entre 30 minutes et une heure. Et j’ai décidé de les « exploiter » en jouant avec elle, où en tout cas pour lui faire vivre des minis expériences. J’ai le temps grâce à mon congé maternité autant en profiter.

J’avais envie de consigner ces moments ici, déjà pour m’en souvenir plus tard, mais aussi pour que vous me dites ce que VOUS vous faites avec vos bébés âgés de 2 mois.

  • On se regarde dans un miroir
  • On se chante avec un livre musical
  • On découvre l’objet livre avec un livre contrasté en tissu
  • On écoute quand Maman raconte une histoire
  • On fait de la gymnastique en étant sur le ventre (par plus de 5 minutes)
  • On prend conscience de ces pieds et mains en touchant la main avec le pied opposé
  • On apprend les sons avec le grelot, le bruissement du papier, le tintement du hochet balle

Généralement ces moments se passent sur son matelas de jeux (que vous retrouvez en dessus), je lui propose toujours un jeu par un jeu afin qu’elle puisse bien se « concentrer » dessus !

 

Hochet d’activités – Anneau de dentition hochet – Matelas de solMon petit Beethoven – Noir Blanc RougeC’est la nuit

Bien sur, je ne force jamais une activité, si elle n’a pas envie de regarder le miroir ou si au bout de 5 minutes elle rale, et bien ca sonne la fin et puis c’est tout. Parfois elle aime aussi juste être sur son tapis à gesticuler toute seule – sous le regard de Maman évidemment.

330266Et sinon, il y a aussi ce livre qui n’invente rien, mais qui peut donner des idées rapides et faciles quand on ne sait pas vraiment quoi faire avec son enfant. « 365 activités avec mon Bébé »

 

 

Et vous ? Vous faites ou faisiez quoi avec vos bébés de 2 mois ?

2 mois de Toi #Pantouflette

  • Tu fais 60cm et 6kg280
  • Tu viens de passer à 5 biberons de 180ml par jour – la pédiatre demande qu’on laisse 150 en journée et 180 en soirée
  • Tu fais tes nuits (21h30-7h30 généralement)
  • Nous sommes passés à la taille 3 en couches.
  • Les vêtements en 1 mois sont décidément trop petit -snif
  • Tu as fais ton 1er trajet en bateau – vive la Bretagne
  • Tu es toujours très calme
  • Tu observes beaucoup autour de toi
  • Tu souris dès qu’on te parle
  • Tu as passé tes 1ères heures -6 heures au total- auprès de tes grands-parents, « loin » de Papa- Maman. Un ange !
  • Tu passes du temps sur ton tapis d’éveil en solo
  • Tu arrives à rester éveiller dans ton lit sans pleurer et en « parlant » à ton mobile
  • Tu as eu ta 1ère séance d’ostéo, ce n’était pas du luxe
  • Tu délaisses la suce. Tu l’acceptes uniquement lorsque la fatigue est là.
  • Tu as reçu ton 1er bouquet de fleurs rien que pour toi par Tonton pour tes 2mois
  • Tu demandes de plus en plus d’activités dans tes périodes d’éveil