Mes Réflexions·Moi, Maman

A chaque progrès, Bébé s’éloigne

J’ai pris ma 1ère claque de Maman. Depuis quelques jours Pantouflette marche à 4 pattes. Je n’étais absolument pas prête. 3 jours avant elle se mettait à 4 pattes de façon statique. Et 3 jours plus tard, la voilà partie ! Non, je n’étais pas prête du tout ! Dans ma tête, ça allait prendre 2 semaines … Au moins … Quelqu’un aurait pu me prévenir non ?

Je dois vous avouer quelque chose. Je me rends compte qu’à chacun des progrès de Pantouflette, une aiguille me transperce le coeur. Bien sur, je suis fière à chaque fois qu’elle tourne les pages de son livre seule, qu’elle explore son monde à 4 pattes, ou qu’elle se regarde dans le miroir en faisant coucou… Mais à chacun de ses progrès je dois me contenir pour ne pas l’arrêter dans son élan – vive la motricité libre, pour la prendre contre moi et lui rappeler qu’elle est mon tout petit bébé.

Depuis, je suis nostalgique de ce gros ventre bien rond que je caressais en me balançant sur le fauteuil que nous avions disposé dans sa chambre. Cette chambre que nous cachions à tout le monde et qui était notre « sanctuaire », notre bulle de sérénité. Je prends la mesure de tout ce qui a changé en un an. Je me vois encore crapahuter en Croatie avec mon short, mon chapeau et mes collègue qui n’en revenaient pas de ma forme olympique à quasi 6 mois de grossesse

Je voyage dans le temps en regardant ces 1ères photos où elle était si petite, où je la reconnais à peine tellement elle a changé et grandi. J’ai du mal à me rappeler de ces moments où nous la posions sur le tapis d’éveil et où elle bougeait à peine, les yeux mi-clos.

J’ai pris conscience du bébé que j’ai mis au monde, il y a maintenant plus de 9 mois, en allant boire un café chez la Marraine de Pantouflette. Elle a accouché il y a un mois, elle sortait de son rendez-vous pédiatre « elle fait 4,4kg et 54 cm ». J’ai cru que j’allais m’étouffer avec le thé que je buvais ! Impossible ! Mais c’est exactement Pantouflette, mais à la naissance… Alors, j’ai pris cette petite fille dans mes bras. J’ai regardé Pantouflette qui regardait un livre tranquillement sur le tapis. Et je me suis pris une nouvelle claque.

Comment ces petites choses si fragiles peuvent grandir aussi vite ?

Aujourd’hui, Pantouflette est tellement vive, à peine posée, elle est déjà à 4 pattes à la recherche de son livre préféré, de son culbuto ou de ses balles sensorielles. Elle garde son regard très observateur lorsqu’elle est en extérieur. Elle peut rester des heures dans sa poussette ou en porte-bébé à observer le monde lors de longues balades. Elle reste cette petite fille calme, souriante, qui joue avec son monde. Si nous pouvions choisir ces enfants sur catalogue, c’est exactement elle que j’aurai choisi.

Je pense que je suis réellement en train de me rendre compte que je suis devenue MAMAN pour de vrai. D’ailleurs, j’appelle (inconsciemment) Pantouflette également « Mon Petit Rêve ». 9 mois pour la construire, 9 mois pour comprendre ce que c’est d’être Maman et actuellement j’apprends tranquillement que Maman c’est aussi prendre des claques à chaque progrès qui la font devenir une petite fille. De jolies claques remplies de fierté.

Un commentaire sur “A chaque progrès, Bébé s’éloigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s